Pour nos enfants…

loveLes pensées modèlent une personne. Cependant, la vue détermine très souvent les pensées donc ce que nous sommes et seront. Que voyons-nous aujourd’hui?

La belle femme est celle qui a une (grande) partie de son corps dénudée. Qui est taillée comme une guitare (les autres peuvent et doivent tout ingurgiter pour y arriver) avec une couleur de peau chimiquement modifiée.

Le film qui a du succès est celui qui privilégie le trio sang – sexe – homosexualité. Les dessins animés ne sont pas loin de ce schéma; avec eux c’est plutôt violence-magie-mensonge… dans le meilleur des tableaux, l’élève studieux est dépeint comme ringard, arriéré ou même anormal pendant que le cancre est plus « cool ». Les poupées sont hyper maquillées et les bonhommes n’ont pas de livre, ni de stylo, mais des épées et autres armes.

Les clips qui ont du succès sont ceux où un maximum de jeunes femmes agite frénétiquement le postérieur, se trémoussant comme des accessoires de plaisir. (Je ne suis pas sûre qu’elles soient capables d’expliquer la raison de leur présence ni son sens dans ce clip) Où les jeunes hommes jettent des billets de banque dans tous les sens, où les vedettes véhiculent des messages de violence et d’appel au vol.

Les publicités se débrouillent pour ramener le moindre biscuit au sexe.
Justifiant tout par des théories à tomber des nues.

Dans les lycées les (rare) jeunes studieux se cachent et imitent les autres pour ne pas faire l’objet de railleries allant même au harcèlement. Dans les maisons, certains parents ne savent pas le nom des chaînes que regardent les mômes. Ils accordent tout leur crédit aux chaînes de jeunesse croyant naïvement qu’il n’y que la pornographie qu’il faut interdire à ses enfants.

Pour un mariage, des gens sont capables de faire des fêtes exagérément pompeuses (ce n’est pas cela le drame). Très souvent, ils le font non pour eux mais pour ce qu’on pourrait en dire. C’est malheureux !

L’homme idéal est celui qui a plusieurs liasses de billets de banque en sa possession peu en importe l’origine, pourvu qu’on ait la réputation de traîner avec. La femme idéale est devenue celle qui en met plein la vue à tout le monde avec des rondeurs exposées comme de la marchandise tout en paradant avec le plus offrant.

On détermine sa valeur par le nombre de likes sur les réseaux sociaux, ou par le fait de se faire prendre en photo avec des célébrités (souvent, ces vedettes envient cette vie que vous avez). Ou encore par les photos qu’on a pu retoucher avec des logiciels magiques.

Toi qui me lis. Que laisses-tu ton enfant regarder,  que penses-tu toi-même? Et non, je ne parle pas de ce que les médias te font croire (encore faut-il parvenir à faire la distinction). Pour notre génération, les dés sont malheureusement jetés. Et pour les adultes de demain qui sont dans ta maison ou sous ton autorité ?

Vanessa ABLE

Publicités

One Reply to “Pour nos enfants…”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s