Je t’aime : je n’en sais rien !

bobiAvant tout propos. Je tiens à préciser que ces phrases ne sont en aucun cas paroles d’évangile. Ce n’est juste qu’une réflexion avec un angle donné.  C’est un de tous les points de vue que j’ai sur la question.

On sait qu’on aime une personne quand on sent qu’elle part de notre vie. On essaie de saisir dans son esprit le vide que son absence peut laisser. Difficile. C’est un peu apocalyptique. Ça fait la même sensation qu’imaginer ce que sera le monde après la fin. C’est à ce moment, qu’on se rend compte qu’on a pas envie de la perdre et que cette personne a investi tous les recoins de notre cœur.

Avant une telle étape, tout va bien. On ne sait pas que la personne a fait corps avec notre esprit. Ils sont uns, donc on se rend pas compte que deux entités cohabitent, tant c’est l’harmonie. A ce moment ce n’est pas sur de savoir qu’on aime. On s’en doute, on n’en sait pas grand-chose. On le présume sans pouvoir le certifier.

Quand je dis « je t’aime », ce n’est pas sûr. Parce que je n’en sais rien.

Vanessa Elodie Ablé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s