Véronique Tadjo dans l’Ombre d’Imana

IMANALe Rwanda résonne génocide dans plusieurs esprits. Et ce, même 20 ans après cette terrible page de l’histoire des hutus et tutsis. Cette tragédie a fait couler bien de salives et d’encre. Plusieurs écris en sont nés.

Le festival Fest’Africa n’est pas resté en marge de ces mouvements. Il initie donc projet collectif « Rwanda : écrire par devoir de mémoire ». Pour ce faire Véronique Tadjo est invitée a effectuer un voyage au Rwanda.

Il ne s’agissait pas que d’un voyage touristique. Elle avait la mission aux cotés d’une dizaine d’écrivains de faire naître un ouvrage sur le Génocide qu’a connu cette terre. Elle a donc intégré une résidence d’écriture.

De ce voyage, en collaboration avec Edilis, L’ombre d’Imana est paru.

L’Auteure raconte avec originalité cette histoire aux versions multiples. Elle change des éternels récits et du plan Causes-conséquences. Véronique Tadjo présente un angle différent et plus profond de cette guerre.

Des visages, des lieux… … Pages de documentaire livresque sur la tragédie Rwandaise…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s