La sueur de la trahison (1)

POIGNARDLe macadam s’offrait à moi sans aucune tentative de résistance. Docile. Ma cylindrée fendait le vent. Mes yeux ? Rivés vers l’inconnue. La lune, témoin impuissante luisait néanmoins en accord avec mon cœur.

Sa lueur était aussi froide que l’espoir dans mon cœur. 70 KM/H. Ma destination, aucune entité en moi ne la connaissait.

Pourtant une chose restait claire : partir. Il y a 6 années, j’avais laissé toner le fameux oui des heures de joie. Tout le monde avait été témoin à l’instar des deux que recommandait la loi.

Famille, amis proches ou feints, l’officier d’état civil. Ce jour-là, quelque peu forcés par les règles de l’art, nous nous étions promis fidélité.

J’étais consciente que c’était juste pour fondre dans le moule des convenances. La réalité, je la savais autre. Le temps avait levé le voile sur des situations jusqu’ici inconnues de moi.

Il m’avait donnée raison mais avait aussi eu raison de mon assurance… j’avais redécouvert cet homme que j’avais confortablement installé sur un piédestal.

Je n’étais pas déçue parce que, dès le départ, je ne me berçais d’aucune illusion. Mais j’étais refroidie et mon travail m’apportait plus de joie que ce prince des jours de passion…

Mes yeux d’amante, avait été éduqués à la lucidité. L’amour rend aveugle ? Moi il m’avait donné des aptitudes de procureurs. J’avais compris, jeune, que la vie n’est que figuration, mais aussi symbolisme. Les choses étaient plus bruyantes en superficie. La profondeur ? Personne n’en avait cure…

Il m’était difficile de concevoir toute une vie avec le même homme. Je ne voulais même pas espérer l’avoir pour moi seule, habituée que j’étais à être réaliste.

 Crédit photo: edensland-doudou.over-blog.com

Publicités

One Reply to “La sueur de la trahison (1)”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s