Le président à L’OMBRE DU PONT

Josué l'ombre du pontL’ombre du pont ? Un recueil de nouvelles, un recueil de 16 nouvelles. Josué Guébo, l’auteur, est poète. Même si cela n’est pas systématique, la poésie déteint. Recueil sur lequel plane l’ombre de sa poésie : un délice donc.

Quand un échantillon est bon, inutile de préciser que le produit est recommandable. Regard donc sur une nouvelle dans la brochette des 16 que compte ce produit signé Balafons. « Le médiateur », au numéro 63 des pages. La plus révélatrice quant au talent de l’auteur. Les neuf pages sur lesquelles s’étend ce texte, constituent une excursion particulière. Le lecteur pourrait se surprendre à sourire seul sans aucune préméditation… Deux choses à retenir : dextérité et subtilité.

C’est l’histoire d’un homme sollicité par son ami pour rétablir la paix dans son foyer. Objectif : Dissuader l’épouse d’en finir avec son mariage. L’ami initie donc une médiation.

Aperçu : « Le médiateur franchit le seuil d’une pharmacie. Il n’achète ni aspirine, ni nivaquine. Il se dirige vers un rayon, prend trois plaquettes d’un produit sur lequel j’ai juste le temps de lire ‘extra fin, parfum banane’ et sur un autre ‘parfum fraise’. C’est peut être une nouvelle marque de chewing-gum qu’il compte offrir à la femme, pour renforcer la qualité de la médiation ! »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s